Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de T-H-A

Le blog de T-H-A

Des droits, toujours des droits. Parlons-en !


Plus jamais ça

Publié par T-H-A sur 2 Février 2011, 20:34pm

Catégories : #Tempête de cerveau

Et voilà, en fait c'est toujours le premier pas qui coûte ...

Mais ce coup-ci je suis plus compréhensif et moins énervé. J'avais parlé il y a quelques jours de l'affaire "Laetitia", en ce qui concernait l'aspect de la présomption d'innocence. J'y reviens un peu maintenant, mais plus sur le fond de l'affaire.

          Loin de moi l'idée de critiquer la capacité d'indignation de mes concitoyens, je trouve particulièrement injuste ce qui s'est passé. L'horreur est totale : retrouver une jeune femme en morceaux, c'est absolument abominable. Partout des voix s'élèvent pour demander à ce que justice soit faite et que l'on ne puisse plus jamais revoir ça.

          Ne nous trompons pas : des meurtres comme celui-ci il y en aura toujours, il y en a toujours eu, quelles que soient les époques. S'il y a bien une chose immuable dans la criminalité de sang, la plus grave, c'est qu'on a beau faire ce que l'on veut contre celle-ci, rien ne marche. La preuve en est qu'à l'époque de la suppression de la peine de mort, on voyait déjà la France à feu et à sang, et les monstres libérés du poids de la menace de l'exécution envahir nos villes et nos campagnes. Et bien on n'a pas entendu mugir ces terribles forçats. Quel que soit le moyen employé, rien ne marche. Et pour cause : quand une personne en vient à tuer intentionnellement, c'est quelle que soit la loi, elle a déjà passé l'interdit le plus fort de notre société. En effet, face à la pulsion homicide, qui se dira : "saperlipopette, la période de sûreté est passée de vingt ans à trente ans" ? Si on y pensait, on ne tuerait pas. Il faut une telle charge émotionelle que l'on n'est pas capable de ce genre de réflexion, ou une telle avancée dans le chemin du crime que l'on ne s'en soucie plus depuis longtemps.

Mais alors que faire ? On ne va pas accepter les pires choses sans ressentir au moins de la compassion, on ne va pas devenir insensibles parce que l'horreur nous assaille !

Non, mais on peut essayer de comprendre pourquoi de telles choses se produisent. Si l'on veut ouvrir les yeux, il faut le faire totalement et pas se contenter de condamner d'un regard et de ne plus y penser. Parce que personne n'est immunisé, que personne n'est prédestiné à être une victime ou un assassin et que la limite entre les deux est tellement fine que ces deux réalités se confondent bien souvent, et que dans ce genre de cas la répression n'a absolument aucun effet d'exemple ...

          Vous voulez la meilleure preuve que l'on n'y peut rien ? Le gouvernement a immédiatement retiré son idée de faire une loi dessus, estimant qu'il n'était même pas possible de faire une loi minute ...

 

Et pour aller plus loin, cliquez donc là ...

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents