Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de T-H-A

Le blog de T-H-A

Des droits, toujours des droits. Parlons-en !


Hypocrisie et double langage, ou quand la loi est morte-née

Publié par T-H-A sur 20 Juillet 2010, 11:12am

Catégories : #Mettons les choses au point

          Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas écrit ici, mais une information que je viens de lire me fait sortir de cette torpeur et des interrogations que je me pose quant à l'avenir de ce blog. Si vous êtes un lecteur assidu de ce blog, vous savez déjà mon opposition à la fameuse loi anti-burqa qui a été adopté à l'Assemblée Nationale. Je me suis déjà bien étalé sur mes raisons, en voici les fondements.

J'ai à plusieurs reprises dit que cette loi me semblait bien mal faite, et ne serait pas appliquée, en voici une preuve supplémentaire.

 

          En effet, l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe s'est prononcée le 23 juin contre cette interdiction, en allant même plus loin et en s'opposant notamment aux projets belges, espagnols et à la fameuse interdiction suisse des minarets. Mais c'est quoi le Conseil de l'Europe ? C'est une organisation qui a pour but de favoriser les avancées démocratiques dans les pays signataires de la Convention européenne des droits de l'homme, dont la France est membre. Ce qui est bien remarquable, c'est que les députés français ont bien suivi le texte de la résolution et l'ont votée. On voit donc bien qu'il y a deux poids de mesure, d'un côté on promeut l'interdiction en France mais on essaie de se faire bien voir auprès de la Cour européenne des droits de l'homme. Comment peut-on concilier les deux attitudes ? Je n'y vois qu'une seule explication : les députés UMP savent très bien que cette loi encourt la censure européenne, ce que sait très bien le gouvernement français également et assurent leurs arrières pour ne pas se faire sanctionner. Ainsi, comme je le disais tantôt, cette loi ne sera jamais appliquée, circulez, y a rien à voir ... Pour un autre exemple de ce genre de discours, allez donc voir l'affaire Medvedyev ...

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents